• +41 (0)22 735 61 60

Médecine du sport

Médecine du sportLe suivi du sportif

Au degré de raffinement atteint aujourd'hui dans le sport professionnel dans le but de favoriser et d'obtenir la performance, un encadrement permanent, performant et prenant en compte tous les aspects pouvant influer sur le bien-être de l'athlète, partant avoir un effet positif sur son rendement, est devenu incontournable. En amont et en aval, de nombreuses disciplines interviennent dans un suivi assuré par un staff aux petits soins. Qu'il s'agisse de prévention, de nutrition, des soins, du mental ou de la récupération, rien n'est négligé pour mettre le sportif dans les meilleures dispositions. Mens sana...

Prévention

Le premier apport à offrir à un athlète appelé à fournir des efforts physiques intense est la prévention, afin de lui éviter autant que possible les blessures, même si elles sont presque inhérentes à la pratique du sport de haut niveau. Bilans réguliers, condition physique optimale, musculation, travail sur la souplesse réduisent les risques de traumatismes, de même - principe de base à ne pas négliger - qu'un échauffement adapté et soigneusement effectué avant chaque effort. Sans oublier les mesures post-activité, le stretching notamment. Entraîneurs, kinésithérapeutes et autres physios interviennent au premier chef dans ce secteur.
Contrôler régulièrement son système cardio-vasculaire, l'entretenir avec tout autant d'assiduité, est également primordial, tant pour la sécurité du sportif que pour lui assurer une capacité de performance optimale. Se soumettre à des visites régulières auprès de son médecin est donc indispensable. En fonction de la discipline pratiquée, des exercices spécifiques - cardio-training - doivent être effectués pour rendre le coeur et les vaisseaux sanguins à même de supporter l'effort demandé et capables d'autoriser l'athlète à aller au bout de lui-même.

Nutrition

Autrefois négligée, la nutrition est devenue l'un des axes essentiels de la préparation d'un sportif, un facteur de performance. Manger utile, manger juste surtout est devenu l'une des clés de la réussite. Aucun athlète de haut niveau ne saurait désormais ignorer la diététique. Le spécialiste analyse la manière dont le sportif se nourrit, l'informe sur les bases de sa discipline: nombre de repas, répartition des glucides, lipides et protides, hydratation, alimentation avant, pendant et après la compétition, compléments alimentaires et vitaminiques.
Nutritionnistes et diététiciens concoctent pour chaque sportif le régime alimentaire qui lui convient, en fonction des ses caractéristiques propres et du type d'effort auquel il est appelé, déterminent les apports nécessaires ou ceux à éviter. Intolérances ou allergies doivent parfois être prises en compte. Sans négliger le plaisir associé, pour la plupart des êtres humains, à la nourriture: la frustration devant l'assiette ne saurait contribuer à l'épanouissement d'un athlète...

Soins

Il ne s'agit pas ici des soins dispensés en cas de blessure - le sujet est traité par ailleurs - mais, plus généralement, de tout ce qui est proposé aujourd'hui au sportif pour son bien-être et sa forme. L'époque moderne a multiplié les attentions disposées aux athlètes de haut niveau, qui ne se limitent plus depuis belle lurette aux massages. Bassins de relaxation, jacuzzi, balnéothérapie, applications de chaud et froid, vestes réfrigérantes, électrostimulation, ultrasons, drainage, gainage, on en oublie, rien ne manque à l'arsenal de ceux qui ont en charge d'être aux petits soins des sportifs.
L'époque récente a marqué une évolution décisive dans ce domaine, avec l'apparition de centres spécialisés où les sportifs trouvent sous le même toit toutes les prestations dont ils ont besoin, qu'il s'agisse de relaxation et détente, de remise en forme ou de traitement après une blessure. La réunion de toutes les compétences en un seul lieu assure gain de temps et prise en charge optimale. Genève compte l'une de ces unités, Cressy-Santé à Confignon, qui fait partie des HUG.

Récupération

Préparer une compétition dans tous ses détails est indispensable, savoir gérer l'après-effort l'est tout autant. La récupération repose pour partie sur certains des "soins" bienfaisants évoqués plus haut. Mais à ce moment où l'organisme est déséquilibré par l'accumulation de déchets métaboliques dans le sang, il faut aussi retrouver l'équilibre par une alimentation adaptée (mais pas trop copieuse) et la réhydratation. Il faut également reconstituer les réserves en sels minéraux, ainsi qu'en glucides, lipides, protides et vitamines. Là aussi, nutritionnistes et diététiciens ont un rôle prédominant à jouer.

Pharmacopée

Fait aussi partie de l'encadrement du sportif, au seul niveau médical il va de soi (en théorie du moins...), la prescription des médicaments dont il peut avoir besoin. Compte tenu des exigences draconiennes de la lutte antidopage, l'athlète doit impérativement s'adresser à son entourage médical avant d'ingurgiter quelque médication que ce soit. La moindre petite inattention ou légèreté peut avoir des conséquences dramatiques... Même les compléments alimentaires ou vitaminiques doivent faire l'objet de la plus grande vigilance.

Psychologie

Se limiter à l'aspect physique du suivi d'un sportif de pointe serait évidemment une erreur grossière. Il n'est plus besoin sans doute de souligner à quel point le mental tient un rôle essentiel dans la performance sportive. Les jambes et les bras, sans l'esprit, ne sont rien. Un athlète ne s'exprimera pas au mieux s'il n'est pas bien dans sa tête, c'est l'évidence. Donner au sportif un cadre favorable, lui offrir la possibilité de travailler dans une ambiance agréable, lui éviter le stress inutile est donc la première tâche de son environnement sous cet aspect.
Identifier et régler les éventuelles causes de troubles au niveau de la psychologie du sportif est la seconde priorité. Des difficultés au niveau familial, matrimonial, professionnel (si l'athlète exerce un métier en-dehors du sport) peuvent venir perturber le bon ordonnancement des choses. Sans que le sportif soit lui-même enclin à en parler ou qu'il ne parvienne à identifier clairement la source du problème. Au staff qui l'entoure de prendre conscience de la situation et de recommander l'intervention d'un spécialiste s'il y a lieu.
Tout ce qui précède concerne au premier chef l'athlète de pointe, qui pratique la compétition en professionnel, et n'est pas forcément transposable à tout un chacun. Néanmoins, le sportif du dimanche peut également tirer parti de tout ceci. En ce qui concerne la prévention (consultation de son médecin), l'alimentation - à laquelle chacun à intérêt à prendre garde - ou la récupération, les conseils dispensés aux champions valent également, à son niveau, pour le simple pékin.

Pour approfondir le sujet

Pour toutes questions, contactez-nous au +41 (0)22 735 61 60
ou via notre formulaire en ligne

Cliquez ici

Newsletter

Recevez nos dernières news