• +41 (0)22 735 61 60

Médecine alternative

Introduction

En-dehors de l'arsenal de méthodes traditionnelles à disposition du sportif, que se soit en matière de prévention des blessures, de traitement ou tout simplement de bien-être, d'autres voies sont explorées. Maint sportifs recourent aux médecines dites alternatives, ou médecines "douces", et ce en nombre sans doute bien supérieur à ce que l'on pourrait imaginer. Si certains ne s'en cachent pas, beaucoup préfèrent en effet la discrétion, leur encadrement - médecin, entraîneur, officiels - étant susceptible de manifester une opinion dubitative, voire hostile, au sujet de méthodes qui ne font pas l'unanimité.
Lésions, pathologies, gestion du stress, gestion de la douleur, concentration, optimisation de la performance, récupération: les domaines dans lesquels les médecines alternatives (utilisées par quelque 40 % de la population) offriraient des solutions aux sportifs ne manquent pas. Reste que déterminer l'efficience réelle de ces méthodes n'est pas chose aisée: les convaincus en vantent les mérites, ceux qui le sont moins - tenants de l'allopathie en tête - les mettent en doute...
On peut admettre que les sportifs ont recours assez régulièrement à sept médecines alternatives: homéopathie, ostéopathie, sophrologie, réflexologie, phytothérapie, hypnose et acupuncture. Voici un bref tour d'horizon de ces différentes méthodes et des bienfaits qu'elles peuvent engendrer pour eux.

Homéopatie

Mise au point par Samuel Hahnemann en 1976, l'homéopathie consiste à administrer, selon le principe de similitude, des doses infinitésimales - obtenues par dilution ou agitation (dynamisation) - d'une substance choisie en fonction du tableau clinique du patient. La substance en question doit produire expérimentalement chez une personne saine les symptômes constatés chez un malade.
L'homéopathie peut aisément être englobée dans le suivi médical d'un sportif, quel que soit son niveau, en complément des autres interventions médicales. Lésions tendineuses, douleurs au niveau de la colonne vertébrale, anxiété, trac, surentraînement, récupération difficile, pathologies infectieuses: tels sont les domaines, entre autres, où l'homéopathie est susceptible de contribuer à une amélioration des troubles. Elle peut également traiter les contusions, fréquentes dans les sports d'équipe ou de combat, en gymnastique, ski, escrime ou équitation.
Florence Arthaud, lors de sa victoire dans la Route du Rhum, Christiane Janin (alpiniste, première femme à avoir gravi le plus haut sommet de chaque continent), la joueuse de tennis Nathalie Tauziat ou la skieuse Carole Merle y ont eu recours.

Ostéopathie

L'ostéopathie est une thérapie manuelle qui consiste à déterminer l'origine physique des différents troubles puis à rétablir un bon fonctionnement de l'organisme. Toujours parfaitement proportionnée et dosée, elle fait appel à l'anatomie, à la biomécanique et à la physiologie. Elle repose sur des compétences scientifiques ainsi que sur des connaissances approfondies du corps humain et des interactions entre chacune de ses composantes.
Chez le sportif amateur comme professionnel, son champ d'application est assez large: contractures, entorses, déchirures musculaires, tendinites, tennis-elbow, douleurs chroniques, conseils pour pratiquer une activité sportive durable, récupération après l'effort. L'ostéopathie, qui peut intervenir à titre préventif ou curatif, améliore le potentiel et la puissance musculaire, la coordination, la souplesse articulaire et ligamentaire ainsi que la capacité respiratoire.
Parmi les sportifs qui y ont eu recours, on peut citer les footballeurs de l'Olympique de Marseille et de Lille, l'athlète Eunice Barber, la cycliste Jeannie Longo, Nathalie Tauziat ou encore la joueuse de tennis en fauteuil roulant Florence Gravelier, qui a participé à plusieurs reprises au Swiss Open du Bois-des-Frères.

Sophrologie

Plus axée sur le bien-être que sur la performance, la sophrologie propose un apprentissage progressif de toutes les techniques de relaxation. Le rôle du sophrologue est de repérer les conflits internes et de les résoudre. Le compétiteur est invité à ressentir ses tensions musculaires et à analyser les différences selon qu'il est stressé ou détendu.
Pour le sportif de haut niveau, la pratique de la sophrologie permet d'enrayer les effets pervers du stress en le régulant. Elle favorise la connaissance et la maîtrise du corps, en développant la capacité à sentir son corps et son positionnement, elle permet d'approfondir la concentration, de construire la motivation et la confiance en soi en faisant tomber les obstacles psychiques, de gérer son effort avec plus d'efficience, de gérer l'anxiété et les émotions. Elle favorise un équilibre accru et permet de mieux se connaître.
La sophrologie dans le sport est apparue en Suisse dans les années 70, de nombreux membres de l'équipe nationale de ski bénéficiant alors du travail de Raymond Abrezol. Elle a contribué à la conquête de nombreuses médailles. L'école suédoise de tennis a utilisé une méthode assez semblable. Yannick Noah a pris conscience grâce à la sophrologie de son manque d'envie de continuer le tennis. L'équipe de France de rugby a y recouru lors de la Coupe du Monde 2007, la formation cycliste Cofidis y est venue en 2011 à l'occasion du Tour de France.

Réflexologie

Cette technique manuelle - qui ne dispense pas d'une consultation médicale! - offre un traitement à distance par stimulations localisées de la plante des pieds. Elle permet une approche globale de la personne, de ses troubles physiques et émotionnels. On peut y recourir comme complément aux soins, mais elle peut également représenter une démarche préventive pour le capital santé.
La réflexologie, selon ceux qui pratiquent la méthode, permet de décharger le corps du stress, des tensions et émotions négatives, d'éliminer les toxines, d'équilibrer et dynamiser l'organisme, de renforcer les ressources naturelles et de stimuler les capacités d'auto-guérison du corps. Elle est utilisée par les sportifs pour travailler la concentration, recharger l'énergie, se détendre, préparer une compétition ou soigner des blessures
Le coureur cycliste français Romain Feuillu a adopté la réflexologie, également présente chez les triathlètes, comme outil de récupération. Elle a droit de cité dans d'autres sports également, tels l'escrime, le golf, le judo, le tennis ou le football.

Phytothérapie

La phytothérapie désigne la médecine basées sur les extraits de plantes et les principes actifs naturels. On distingue la pratique traditionnelle, qui a recours aux plantes selon les vertus découvertes empiriquement, et une pratique, reposant sur les avancées et preuves scientifiques, qui recherche, identifie et standardise des extraits actifs de plantes. Elle débouche sur les phytomédicaments.
Le monde végétal, selon les phytothérapeutes, recèle des ressources exceptionnellement efficaces pour faire face à la problématique du sport, tant au niveau de l'entraînement, que de la compétition et de la récupération. Ils affirment disposer dans leur arsenal de principes phytoactifs de quoi répondre de façon ciblée aux besoins particuliers des sportifs, de façon curative et surtout préventive, tout en prévenant les risques et effets néfastes possibles liés à la pratique d'une activité physique, qu'elle soit de loisir ou de compétition.
La cycliste Jeannie Longo ou les joueurs de l'Olympique de Marseille, il y a quelques années, ont eu recours à la phytothérapie, de même que la skieuse suisse Erika Hess. Les plantes sont par ailleurs couramment utilisées pour les chevaux de compétition.

Hypnose

Etat conscience modifiée (veille avec concentration accrue), l'hypnose court-circuite les processus mentaux et permet d'atteindre plus rapidement l'inconscient (augmentation de la réceptivité). L'hypnose "de spectacle" basée sur la suggestion est complémentaire de l'hypnose ericksonienne, un état de profonde relaxation pendant lequel le patient va pouvoir s'exprimer librement. Le thérapeute utilise des métaphores pour guider l'inconscient du sujet et l'amener à trouver lui-même les solutions à ses problèmes.
Dans l'univers du sport de haut niveau, l'hypnose vise essentiellement à optimiser chez le sujet ses différentes ressources psychiques et comportementales facilitatrices de la performance. Le sportif va pouvoir optimiser la prise de conscience de son corps, la gestion de ses efforts physiques (récupération!) et gérer de façon privilégiée l'impact de ses émotions sur sa performance. Dans les moments de doutes , de méforme, il utilisera des techniques d'hypnose adaptées qui l'aideront à retrouver un moral positif en un temps record.
Le médecin de l'équipe cycliste française Cofidis est hypnothérapeute et il a également fait bénéficier des marathoniens de son savoir. L'ancien pilote français de F1 Olivier Panis était adepte d'hypnose, tout comme Bertrand Piccard, le premier homme à avoir fait le tour du monde en ballon. Le boxeur Ken Norton aurait utilisé l'hypnose pour battre Mohamed Ali...

Acuponcture

L'acupuncture est une des branches de la médecine traditionnelle chinoise, basée sur l'implantation et la manipulation de fines aiguilles en divers points du corps à des fins thérapeutiques. Le principe fondamental en est l'intervention directe sur la circulation de l'énergie vitale (Qi), au niveau des méridiens (yin et yang).
L'acupuncture serait en mesure de soigner des problèmes d'ordre psychique, comme la nervosité, les difficultés de concentration (vigilance pendant l'effort), l'épuisement, le découragement, mais également d'aider à la récupération et d'intervenir dans des questions d'ordre traumatologique (tendinites, entorses, lombalgies), en facilitant le travail sur l'équilibre des articulations et la cicatrisation. Elle aurait notamment un effet antalgique spécifique sur les douleurs chroniques de l'épaule. L'acupuncture améliorerait également la capacité maximale de performance aérobique et anaérobique.
Les hockeyeurs de Genève-Servette ont un acupuncteur, de même que certaines équipes nationales de football, des judokas, des joueurs de volley. L'ancien basketteur français Richard Dacoury y a également eu recours, ainsi que les joueuses de tennis Nathalie Tauziat et Florence Gravellier (fauteuil roulant). L'acupuncture fait par ailleurs partie des soins dispensés par le Swiss Olympic Medical Center genevois Cressy Santé.

Pour approfondir le sujet

  • Site définissant la place de l'homéopathie en médecine du sport et proposant une nomenclature des substances utilisables: irbms.com
  • Site de la Fédération suisse (définition, indications, méthodes des ostéopathes): osteopathes-suisses.ch
  • Site très complet de l'Association suisse de formation en sophrologie (chapitre sophrologie et sport): www.sophro.ch
  • Association suisse de réflexologie plantaire, pour acquérir les bases: fussreflexzonenmassage.ch
  • Utilité et risques de la phytothérapie: bodyscience.fr
  • Exposé sur l'hypnose et la performance sportive: lhypnose.info
  • Site (français) bien documenté sur tous les aspects de l'acupuncture: doctissimo.fr
  • Article "Médecines alternatives et sport de haut niveau": editions-en-ligne.fr

Pour toutes questions, contactez-nous au +41 (0)22 735 61 60
ou via notre formulaire en ligne

Cliquez ici

Newsletter

Recevez nos dernières news